26/10/2017 - Laura Crowe

Be the first to review this product

Availability: In stock

N.M.A.F. 10,00 €

Quick Overview

TICKET RESERVATION VIA: https://www.weezevent.com/laura-crowe-caliclub


 


La révélation belge En peu de temps, cette jeune artiste bruxelloise a obtenu plus de 200.000 vues sur YouTube pour l’originale reprise du titre « Aerials » de System Of A Down qu’elle et son producteur Eric Renwart ont revisitée

NEW
26/10/2017 - Laura Crowe


  • Details

    TICKET RESERVATION VIA: https://www.weezevent.com/laura-crowe-caliclub

     

     

    La révélation belge En peu de temps, cette jeune artiste bruxelloise a obtenu plus de 200.000 vues sur YouTube pour l’originale reprise du titre « Aerials » de System Of A Down qu’elle et son producteur Eric Renwart ont revisitée. En mai 2016, Laura Crowe s’est vu offrir le plus bel écrin scénique de la capitale : la Place Royale lors de la fête de l’Iris où elle a pu se produire devant des centaines de personnes. En janvier 2017, c’est devant une Ancienne Belgique sold-out (AB Club) qu’elle présente, accompagnée d’Eric et de leurs musiciens, une dizaine de nouveaux titres dont une partie se retrouve sur son EP, paru en avril 2017. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Laura Crowe et son univers pop électro ont fait une apparition remarquée dans le milieu musical belge ; à découvrir sans plus attendre. Parcours personnel et inspirations musicales Femme de caractère, cette jeune chanteuse à la voix grave et sensuelle possède un gout prononcé pour l’esthétique tant visuelle que musicale. Certains lui trouveront un air de famille avec London Grammar, Florence and the Machine, Marina & The Diamonds ou encore Lana Del Rey : Laura s’amuse des ressemblances et affirme son côté caméléon. Parallèlement à ses études en langue et littérature germanique (qui l’ont notamment menée à Amsterdam), Laura développe ses contacts dans le milieu de la mode et du mannequinat. Elle collabore avec différents photographes et designers belges dont notamment Frederic Luca Landi (Jean-Paul Gaultier, John Galliano...) qui lui propose de porter une de ses créations sur scène et Selina de Maeyer, photographe avec qui elle travaillera sur la pochette de son premier single « Ecstasy ». Mais, c’est seulement à la fin de ses études que la jeune femme décide de se lancer pleinement dans le monde musical avec son ami et producteur Eric Renwart. Eric Renwart est un guitariste et ingénieur du son bruxellois. Il a travaillé de nombreuses années au sein du légendaire Studio Moliere. Travailleur de l’ombre aux côtés de nombreux artistes (Lara Fabian, Urban Trad, Akro, Aka Moon...) il est également producteur de musiques pour la télévision (séries d’animation Groove High, Zorro Chronicles...). Après sa rencontre avec Laura, il décide d’investir toute son énergie et son génie créatif dans le développement de ce projet musical. Une collaboration magique La complicité entre Laura et Eric s’est manifesté dès leur première rencontre lors d’une session studio improvisée. Leur collaboration s’est imposée comme une évidence. En à peine quelques mois, ils avaient déjà mis en boîte une quinzaine de morceaux. De cette florissante collaboration est notamment né « Ecstasy », le premier single de Laura Crowe : une chanson énergique où le chant puissant est soutenu par des rythmes de guitare entêtants. Ce titre, très bien accueilli par le public et les radios, l’a d’ailleurs amené à être nominée aux D6bels Music Awards 2016 dans la catégorie « Artiste/Groupe Vivacité ». Après ce premier titre remarqué, Laura revient en 2017 avec un nouveau single inédit « What Goes Around », décliné en deux versions (« sky » et « ground ») et accompagné d’un visuel fantasmagorique et original auquel ont notamment contribué le talentueux chorégraphe Bruce Blanchard (Milk Inc., The Chemical Brothers, Pixie Lott, Benny Benassi,...) et sa troupe de danseurs ainsi que la styliste anversoise Amke Rijkenbarg (Hooverphonic, Loïc Nottet,...) qui a, pour l’occasion, créé des tenues déjantées et uniques correspondant à l’univers surréaliste du clip. La jeune Raia Maria-Laura (Emma Bale, Laura Tesoro, backstage Fashion Week Paris - L.A - Milan,...), étoile montante de la photographie, était également présente sur le tournage du clip et a pu immortaliser ce moment. La dualité, l’amour, la spiritualité et l’émancipation sont autant de thèmes que Laura Crowe explore de manière poétique et imagée dans ses chansons. Laissez-vous transporter par ses mélodies electro-pop envoûtantes, son chant éthéré et ses sons de guitares echoplexés. L’univers visuel et sonore unique de Laura Crowe font de chaque concert une expérience magique. A découvrir en live durant les festivals cet été.

  • Additional Information

    date_show 26 oct. 2017
  • Tags

Details

TICKET RESERVATION VIA: https://www.weezevent.com/laura-crowe-caliclub

 

 

La révélation belge En peu de temps, cette jeune artiste bruxelloise a obtenu plus de 200.000 vues sur YouTube pour l’originale reprise du titre « Aerials » de System Of A Down qu’elle et son producteur Eric Renwart ont revisitée. En mai 2016, Laura Crowe s’est vu offrir le plus bel écrin scénique de la capitale : la Place Royale lors de la fête de l’Iris où elle a pu se produire devant des centaines de personnes. En janvier 2017, c’est devant une Ancienne Belgique sold-out (AB Club) qu’elle présente, accompagnée d’Eric et de leurs musiciens, une dizaine de nouveaux titres dont une partie se retrouve sur son EP, paru en avril 2017. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Laura Crowe et son univers pop électro ont fait une apparition remarquée dans le milieu musical belge ; à découvrir sans plus attendre. Parcours personnel et inspirations musicales Femme de caractère, cette jeune chanteuse à la voix grave et sensuelle possède un gout prononcé pour l’esthétique tant visuelle que musicale. Certains lui trouveront un air de famille avec London Grammar, Florence and the Machine, Marina & The Diamonds ou encore Lana Del Rey : Laura s’amuse des ressemblances et affirme son côté caméléon. Parallèlement à ses études en langue et littérature germanique (qui l’ont notamment menée à Amsterdam), Laura développe ses contacts dans le milieu de la mode et du mannequinat. Elle collabore avec différents photographes et designers belges dont notamment Frederic Luca Landi (Jean-Paul Gaultier, John Galliano...) qui lui propose de porter une de ses créations sur scène et Selina de Maeyer, photographe avec qui elle travaillera sur la pochette de son premier single « Ecstasy ». Mais, c’est seulement à la fin de ses études que la jeune femme décide de se lancer pleinement dans le monde musical avec son ami et producteur Eric Renwart. Eric Renwart est un guitariste et ingénieur du son bruxellois. Il a travaillé de nombreuses années au sein du légendaire Studio Moliere. Travailleur de l’ombre aux côtés de nombreux artistes (Lara Fabian, Urban Trad, Akro, Aka Moon...) il est également producteur de musiques pour la télévision (séries d’animation Groove High, Zorro Chronicles...). Après sa rencontre avec Laura, il décide d’investir toute son énergie et son génie créatif dans le développement de ce projet musical. Une collaboration magique La complicité entre Laura et Eric s’est manifesté dès leur première rencontre lors d’une session studio improvisée. Leur collaboration s’est imposée comme une évidence. En à peine quelques mois, ils avaient déjà mis en boîte une quinzaine de morceaux. De cette florissante collaboration est notamment né « Ecstasy », le premier single de Laura Crowe : une chanson énergique où le chant puissant est soutenu par des rythmes de guitare entêtants. Ce titre, très bien accueilli par le public et les radios, l’a d’ailleurs amené à être nominée aux D6bels Music Awards 2016 dans la catégorie « Artiste/Groupe Vivacité ». Après ce premier titre remarqué, Laura revient en 2017 avec un nouveau single inédit « What Goes Around », décliné en deux versions (« sky » et « ground ») et accompagné d’un visuel fantasmagorique et original auquel ont notamment contribué le talentueux chorégraphe Bruce Blanchard (Milk Inc., The Chemical Brothers, Pixie Lott, Benny Benassi,...) et sa troupe de danseurs ainsi que la styliste anversoise Amke Rijkenbarg (Hooverphonic, Loïc Nottet,...) qui a, pour l’occasion, créé des tenues déjantées et uniques correspondant à l’univers surréaliste du clip. La jeune Raia Maria-Laura (Emma Bale, Laura Tesoro, backstage Fashion Week Paris - L.A - Milan,...), étoile montante de la photographie, était également présente sur le tournage du clip et a pu immortaliser ce moment. La dualité, l’amour, la spiritualité et l’émancipation sont autant de thèmes que Laura Crowe explore de manière poétique et imagée dans ses chansons. Laissez-vous transporter par ses mélodies electro-pop envoûtantes, son chant éthéré et ses sons de guitares echoplexés. L’univers visuel et sonore unique de Laura Crowe font de chaque concert une expérience magique. A découvrir en live durant les festivals cet été.

Additional Information

date_show 26 oct. 2017

© 2016 Calicub Ticket Service. All Rights Reserved.